Au réveil du temps

Quelle drôle d’histoire me direz-vous, les enfants ont ça de bien, d’entrer toujours par la porte secrète des folies et des joies pures. J’ai une image qui me trotte dans la tête depuis quelques jours maintenant, j’aurais aimé mettre cette image dans la terre d’un récit, mais certains mots sont faits pour être au réveil du temps et rien d’autre.

Cela se passe sur une plage, un jour d’été, tout sourit ce jour-là,, la petite fille construit un château de sable, cela fait une éternité qu’elle se prête à la tâche, en réalité cela fait une heure ou deux, mais qu’importe, il y a toujours paradoxalement une lenteur immense qui accompagne les enfants, une main invisible, chaleureuse posée sur leurs épaules fines.

Je regarde cette petite fille, juste là, somme toute pas plus haute que trois pommes, souriante, d’un sourire léger comme toutes les petites filles de son âge, elle va de ci de là, à droite à gauche, remue, retourne, construit, détruit, reconstruit, parcourt tous les âges et tous les temps de la vie en quelques secondes, et puis d’un revers de bataille, rejoint sa mère dans l’eau froide de la mer, accompagnée du chant des mouettes et des rayons du soleil. C’est un tableau simple, une réalité brute, que je m’efforce de vous réécrire pour la lumière qu’elle nous donnera.

Les miracles éclatent comme des feux d’artifices sous nos yeux d’aveugles.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s