Images

Les mains sales pleines de cambouis, l’homme aux yeux ardents assemble les organes de fer de la machine inanimée comme un enfant habile à la réalisation d’un puzzle.

*

Le garçon des champs enlève de vieux clous aux planches de bois d’une toiture ancienne, il retire les épines des corps éteints des sapins morts. La forêt en le voyant, rit de plus belle.

*

Les pétales des fleurs de cerisier dansent autour des cœurs fendus, emportés par les sabres des samouraïs.

*

L’enfant des neiges s’approche d’un pas léger vers l’animal, et sans un mot aplati d’une caresse délicate les oreilles du chien fatigué.

*

Sur son petit vélo l’enfant dévale la seule route du village. Personne ne le voit, et pourtant il est impossible de ne pas le voir. Caché derrière un nuage le soleil brille encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s